Accueil version mobile(Version complete)

Les possibilités des pompes à chaleur géothermique ?


Principe de fonctionnement

Le principe de la géothermie est d’utiliser l’inertie du sol pour prélever des calories et les restaurer par le biais d’une pompe à chaleur. En effet, la température du sol en dessous de sa surface est constante autour de 11 à 12°c été comme hiver.

Carte ressources géothermiques en FranceDes inventaires successivement plus détaillés réalisés par l’ADEME, le BRGM et EDF des ressources géothermiques en France montre tout le potentiel que l'on pourrait tiré de cette énergie (voir la carte de France sur le site Géothermie perspective Ademe/BRGM ).
Ces calories issues de la Terre sont donc une énergie gratuite et inépuisable mais nécessite pour leur utilisation une pompe à chaleur qui consomme de l’électricité.
Son coefficient de performance (COP), rapport entre énergie consommée et énergie produite, doit être bien étudié pour que l’installation géothermique soit rentable, d’un point de vue écologique et financier.
En moyenne, une pompe à chaleur utilise 1 kWh pour fournir 5 kWh.


Les calories récupérées le sont via un circuit fermé de captage (un mélange eau + antigel) à installer dans le jardin : la géothermie est donc bien plus facile à mettre en oeuvre à la construction d’une maison. Ce circuit nécessite de la surface estimée à une fois et demi la surface de la maison à chauffer (à moins d’utiliser un forage vertical sur 50 ou 60 m qui implique un fort surcoût, peu rentable pour une maison individuelle, ou bien d’utiliser un puits déjà présent sur le terrain).

La pompe à chaleur utilise la faible chaleur obtenue pour chauffer l’eau qui alimente des radiateurs muraux (plus grands que ceux d’une chaudière classique pour compenser la température de l’eau plus basse) ou idéalement pour alimenter un plancher chauffant (donc pour une construction).

Avantages et inconvénients

Le premier avantage d'une installation géothermique c'est bien sûr  d'utiliser une énergie gratuite, naturelle, inépuisable.
Le matériel est également éligible au crédit d'impot de 50% soit un cout final de 9000 €, installation comprise et crédit d'impôt déduit.

Son inconvénient est malheureusement sa faible rentabilité :
- une pompe à chaleur géothermique serait moins efficace d'un système central de chauffage à gaz
- son entretien étant plutôt affaire de professionnel (pour vérifier la pression dans les circuits, détecter toute fuite...) sa rentabilité au final serait, pour une maison individuelle, de l'ordre de 2% seulement.

D'autres possibilités

D'autres possibles utilisations de la pompe à chaleur rendent la rende cependant bien intéressante :
- si la pompe est réversible, elle peut servir l'été pour rafraichir la maison, d'une façon plus écologique qu'une climatisation,
- la pompe à chaleur peut être reliée à des capteurs solaires qui l'alimenteront en électricité pour 60% du temps environ.